Énergie biomasse : est-elle vraiment écologique et existe-t-il des alternatives ?

L’énergie biomasse est de plus en plus utilisée pour obtenir de l’électricité et du gaz de manière plus écologique. Le principe est simple : se servir de déchets pour produire une énergie renouvelable. Alors, quels sont ses atouts et ses inconvénients et quelles alternatives existent pour disposer d’une énergie verte ?

Qu’est-ce que la biomasse ?

L’énergie biomasse est la plus ancienne forme d’énergie au monde. Si, à l’origine, elle ne permet d’obtenir que de la chaleur, aujourd’hui, elle aide à produire une partie de l’électricité et du gaz, par combustion des matières organiques, végétales et animales ou par leur fermentation dans des centrales biomasse. La biomasse correspond à tout ce qui est biodégradable dans des déchets naturels, industriels ou ménagers.

L’énergie biomasse par combustion :

Des déchets agricoles comme la paille, les enveloppes de canne à sucre, de noix de coco ou d’arachides, ou le bois sont brûlés dans des usines d’incinération. Ce processus dégage de la vapeur d’eau utilisée pour alimenter une turbine reliée à un alternateur : l’électricité est ainsi produite.

L’énergie biomasse par méthanisation :

On utilise les déchets ménagers, le fumier et le lisier d’animaux, les boues des stations d’épuration ou encore les papiers et cartons, qui se dégradent sous l’action de bactéries et produisent un biogaz, composé de dioxyde de carbone et de biométhane. Celui-ci peut ensuite être converti en électricité ou en chaleur. Les résidus qui n’ont pas été transformés en gaz sont ensuite épandus sur des terres agricoles ou revendus sous forme de compost.

energie biomasse granules

Avantages et inconvénients de la chaudière biomasse 

Pour fonctionner, la chaudière biomasse utilise des résidus organiques, du bois et des sous-produits de bois. La chaleur obtenue est ensuite répartie dans le logement grâce à un circuit de chauffage central. La chaudière biomasse présente quelques avantages :

  • Le bois qui l’alimente fait partie des combustibles les moins chers du marché et le consommateur peut l’acquérir sous différentes formes : granulés, copeaux, bûches, etc. Autre atout, c’est un matériau naturel renouvelable.
  • Le taux d’émission de CO2 est très faible
  • L’installation d’une chaudière biomasse permet d’obtenir des aides d’État, sous conditions
  • Comme elle est compatible avec le système de chauffage central, elle permet un confort thermique optimal à moindre coût
  • Elle peut être soit à chargement automatique, soit à chargement manuel

Quelques inconvénients sont également à prendre en compte :

  • Le prix d’achat des chaudières biomasse est très élevé
  • La production de biocarburant implique une importante surface de terre cultivable pour un rendement assez faible, une charge écologique sans doute très éloignée de la vocation première de l’énergie biomasse

Les électricités vertes des fournisseurs

Alternative à l’énergie biomasse pour se chauffer de manière écologique, l’électricité verte. Celle-ci est obtenue à partir de sources renouvelables. Plusieurs fournisseurs proposent de l’énergie verte :

  • Direct Energie : dans le cadre de l’offre verte sont utilisés l’éolien et le solaire pour l’électricité et, en partie, le biogaz pour le gaz. Le prix du kWh d’électricité est indexé sur le tarif réglementé d’EDF et le prix du kWh de gaz est indexé sur celui d’Engie. Ainsi, le consommateur se voit proposer une réduction de 2 % par rapport aux tarifs réglementés d’électricité et de gaz.
  • Eni : dans le cadre de l’offre Astucio Planète Électricité, l’électricité est verte et 100 % des émissions de dioxyde de carbone liées à la consommation de gaz sont compensées. Le kWh est proposé à un prix bloqué pendant 3 ans, seulement révisable à la baisse si les tarifs réglementés des énergies ont diminué.